Berlusconi devra en effet répondre devant le juge aux enquêtes préliminaires Fabio Paparella de corruption pour avoir versé à son ancien avocat britannique, David Mills, la somme de 600.000 dollars contre de faux témoignages pour le blanchir dans d'autres procès.

Silvio Berlusconi a été évincé de son poste de chef du gouvernement par Romano Prodi en avril 2006.

Arrivé dans le monde politique en 1993, Berlusconi n’en est pas à ses premières confrontations avec la justice italienne.
Il avait en effet été condamné à plus de 6 ans de prison ferme en 1998 pour corruption, financement illégal de parti politique et fraude fiscale.
Condamnation pour laquelle il a été acquitté ou a pu bénéficier de la prescription suite à de nouveaux textes de loi (votés par sa majorité !).

Le procès débutera le 13 mars 2007 devant les juges du Tribunal de Milan.

En apprenant la nouvelle du renvoi de l’affaire devant la justice, Berlusconi, leader du parti Forza Italia a déclaré rester serein puisqu’il est innocent. Il a ajouté être profondément déçu parce que sa version des faits n’avait pas été entendue.